Frelons asiatiques : Point d’actualité et destruction des nids

frelon asiatique

La propagation de cet hyménoptère venant de Chine ne cesse de s’accroitre. Il convient de rappeler que l’invasion du frelon asiatique en France date de 2011. L’expansion de son nouveau territoire est en constante augmentation. L’année 2016 accueille ce nouvel arrivant en Ile-de-France, mais ses populations sur les territoires déjà conquis continuent de grandir, et ce, malgré une politique gouvernementale d’éradication de l’espèce. Les questions ne sont plus de savoir si l’espèce va cesser de coloniser notre territoire, mais plutôt quand va-t-elle avoir conquis la métropole française?

Les risques liés à cette espèce sont de deux ordres. Tout d’abord, il y a un véritable risque sanitaire, car le frelon asiatique possède un dard qu’il est capable d’utiliser à multiples reprises si la situation l’y contraint. Lors d’attaques, les personnes ciblées peuvent développer des réactions allergiques pouvant créer des oedèmes importants, qui peuvent se révéler dangereux notamment lorsqu’ils se situent sur les zones respiratoires. Ce risque peut être qualifié de risque allergène. D’autre part, il existe aussi un risque infectieux lié aux bactéries que les frelons asiatiques peuvent transporter de par leur régime alimentaire. En effet, ces hyménoptères ont un régime alimentaire très varié et ont un penchant pour les régimes carnés. Ces régimes peuvent se traduire par une alimentation d’autres insectes, mais aussi par les charognes. Il n’est pas rare d’apercevoir des individus de frelons asiatiques sur des animaux écrasés sur les routes. Ce régime les rend vecteurs de nombreuses bactéries présentes dans la décomposition des chaires. L’autre typologie de risques est d’ordre environnemental. Cette espèce est aujourd’hui qualifiée d’invasive. Ce statut signifie que l’espèce est en proie à prendre la niche écologique d’autres espèces et à menacer d’autres espèces par ses moeurs. La menace la plus représentative de ce phénomène est la pression que les frelons asiatiques exercent sur les populations d’abeilles domestiques et sauvages. En effet, le frelon asiatique attaque les ruchers pour nourrir les larves de sa colonie. De nombreux constats ont alors été établis quant à la présence des frelons et la disparition d’essaim d’abeilles. Les constats sont alarmants, mais il n’existe pas de solutions miracles hormis la destruction des nids de frelons asiatiques.

essaim frelons asiatiques

La vidéo (https://youtu.be/jeksVu_VSJ4)  illustrant cet article correspond à l’éradication d’un nid de frelons asiatiques dans un cabanon de jardin réalisé par l’entreprise A L’ATTACK. On constate rapidement l’importance de la population que contient le nid de frelons. Il est important de rappeler que le nid n’est pas à son apogée lors de l’intervention et que son volume aurait pu doubler. Les frelons asiatiques font généralement leurs nids dans trois typologies d’endroits, bien qu’il soit possible d’en trouver dans à peu près partout. En premier lieu, les nids sont souvent dans les abris de jardin ou sous les pignons des maisons, ce qui permet de les repérer assez rapidement par les propriétaires. Les frelons asiatiques ont aussi tendance à faire des nids dans les haies touffues. Ces nids sont en général source d’attaque en raison des tailles régulièrement réalisées par les gestionnaires des terrains. Les nids restent très discrets dans les haies. Enfin, on retrouve des nids  la cime des arbres. Malheureusement, ces nids sont souvent invisibles tout au long de l’été et il faut attendre la tombée des feuilles en automne pour les apercevoir. Lorsqu’ils sont enfin visibles, ces nids ont une taille massive avec plusieurs centaines d’individus à l’intérieur.

Afin de lutter contre cette espèce envahissante qui menace la biodiversité de nos campagnes françaises, il faut impérativement que la population soit attentive à la présence de nids de frelons asiatiques. Il faut cependant éviter de gérer seul la destruction des nids de frelons et faire appel à des professionnels, qui éradiqueront les nids en toute sécurité.