Anti Pigeon : luttez efficacement contre les Pigeons

Présentation générale

Il existe de nombreuses espèces de pigeons dans le monde. En France, nous avons l’habitude de cohabiter avec trois espèces : le pigeon domestique, le pigeon biset et le pigeon ramier. Chacun d’entre eux présente des caractéristiques différentes et soulève des problèmes différents. C’est un animal sociable qui vit souvent en couple stable pendant une durée de vie de 5 à 10 ans.

Les pigeons sont granivores et se nourrissent donc de graines. Cependant, leur présence massive dans les villes les a poussés à varier leur régime alimentaire. Aujourd’hui, les pigeons citadins ont un régime assez varié dépendant des ordures ménagères.

On a longtemps utilisé les pigeons pour transmettre des messages. On trouve encore de très beaux pigeonniers dans les campagnes françaises. Aujourd’hui, seuls quelques ornithologues passionnés cherchent à élever ces oiseaux, considérés par beaucoup comme des nuisibles.

Quels problèmes posent-ils ?

Les pigeons ne posent pas de problème par leur présence en elle-même. Des problèmes apparaissent lorsqu’une population importante de pigeons est présente. En effet, une surpopulation de pigeons en milieu urbain comme en milieu rural engendre des problèmes comme les nuisances sonores, les odeurs et les défections. Ces animaux peuvent détériorer des bâtiments de façon significative. Dans certaines villes, on considère le pigeon au même titre que le rat tant la prolifération est importante.

Dans certains cas, les pigeons posent des problèmes quant à la production agricole. Les céréaliers peuvent avoir des pertes importantes, car les pigeons mangent les graines et souillent une partie d’entre elles avec les excréments.

Les moyens de lutte

Pour les pigeons, les moyens les plus fréquemment utilisés sont les répulsifs qui vont les effrayer ou les empêcher de se poser. Il est très courant de voir des pics ou des fils tendus sur les rebords et les corniches des bâtiments pour empêcher les pigeons de se reposer et de nicher.

Il existe aussi des répulsifs olfactifs récents qui fonctionnent contre la plupart des volatiles sous forme de pâtes en coupelle à fixer.

Il est aussi possible d’utiliser des armes à air comprimé pour abattre des individus pour dissuader la population de partir.

Il n’y a pas de moyen chimiques pour gérer les populations de volatiles.